Comment vendre son appartement avec une agence ?

Le circuit de particulier à particulier devient une tendance grandissante de nos jours. Lorsqu’on vend un appartement, on se prive des services d’une agence immobilière. Pourtant, un professionnel de l’immobilier fournit des bons conseils ainsi que des services à la mesure des attentes. Pour bien vendre son appartement, il faut faire appel à une agence immobilière. Voici ce qu’il faut faire.

Vendre son appartement avec une agence : l’étape de l’estimation

Source image : Pixabay

Pour vendre son appartement avec une agence, il faut débuter par l’estimation du bien immobilier. L’agence est un spécialiste de l’immobilier. Elle a ses méthodes pour estimer la valeur du bien et fixer le bon prix.

Estimer la valeur de l’appartement est une étape cruciale avant de mettre son bien sur le marché. C’est en fonction d’un diagnostic immobilier et des autres études que l’on pourra déterminer la valeur du bien. Ensuite, si la valeur du bien est trop faible, il est possible de l’améliorer. Puis, après les travaux de rénovation, on estime à nouveau sa valeur.

 En tout cas, l’agent immobilier peut estimer la valeur d’un appartement en prenant en compte :

  • Le prix au mètre carré.
  • Le prix d’un appartement dans la ville.
  • L’état général de l’appartement (ancien ou neuf).
  • La surface habitable.
  • Les atouts et les défauts du bien.

Il est toujours indispensable de faire appel à ses services pour bien estimer le prix de l’appartement et mieux vendre. Le prix de vente ne doit pas être ni trop bas ni trop élevé.

Vendre son appartement avec une agence : l’étape de la préparation du bien

Il est important de préparer l’appartement à la vente. Dans ce cas, on ne tient pas uniquement compte de la préparation de l’appartement mais aussi :

  • La préparation administrative.
  • La préparation des visites.
  • La préparation financière.

En effet, pour bien vendre, il faut certainement utiliser une somme pas trop importante en fonction du coût des travaux. Si le bien est en mauvais état, il faudrait alors investir dans les travaux de rénovation et d’amélioration.

En tout cas, l’important est de bien préparer l’appartement à la vente :

  • Améliorer l’état de l’appartement.
  • Désencombrer l’appartement.
  • Mettre en valeur l’appartement grâce à des photos immobilières.
  • Adopter le home staging.
  • Réparer les vices cachés.
  • Renforcer les atouts de l’appartement.

En préparant le bien immobilier pour la vente, il est certainement possible de trouver rapidement un acquéreur. Le rôle de l’agent immobilier est donc d’aider le propriétaire dans la mise en beauté de son appartement. Il peut alors le conseiller sur les travaux d’amélioration et sur les tendances les plus recherchées par les acquéreurs d’appartement. Il s’agit par exemple :

  • D’un aménagement de balcon.
  • L’agrandissement de la surface habitable.
  • L’agrandissement des ouvertures.
  • La rénovation énergétique.

Vendre son appartement avec une agence : l’étape de la vente

Bien entendu, avant la vente d’un appartement, il faudrait que le bien capte l’attention d’un acquéreur potentiel. Pour vendre l’appartement, voici les étapes :

  • Publication des annonces de vente.
  • Organisation des visites.
  • Réception de l’offre d’achat.
  • Compromis de vente.
  • L’acte de vente définitif.

Ainsi, l’agence immobilière prépare le propriétaire à la mise en vente de son appartement. L’agent immobilier sera alors chargé de publier des annonces, d’organiser des visites, d’examiner l’offre d’achat et de conseiller le propriétaire sur le prix de vente final de son appartement.

Ensuite, si la négociation est achevée et que l’offre d’achat est approuvée, l’agent immobilier va ensuite lancer la procédure du compromis de vente. Ce compromis de vente engagera le propriétaire et l’acheteur.

Bien entendu, c’est l’agent qui va rédiger ce compromis de vente sans quoi, il n’aura pas de valeur juridique. Il faudrait mentionner dans cet acte, des clauses suspensives pour une éventuelle annulation de la vente.

Enfin, il ne reste plus qu’à signer l’acte de vente définitif une fois que l’acheteur détient en sa possession la somme exacte pour l’acquisition de l’appartement.

Lire également : “Comment financer mon achat immobilier ?

Comment financer mon achat immobilier ?

L’achat immobilier est un projet de toute une vie. Avant qu’on se lance dans cette procédure, il est indispensable de se poser une question fatidique : comment financer mon achat immobilier ? Certes, il est indispensable d’aborder ce point important qui conditionne la réussite de son achat immobilier. 

Financer l’achat immobilier : mettre au point son projet

Source image : freepik

Bien avant même de déterminer toutes les possibilités de financement, il faut d’abord mettre au point son projet. On ne doit pas se lancer tête baissée dans cette démarche sans prendre le temps de considérer toutes les éventualités. 

Pour financer l’achat d’un bien immobilier, il faut d’abord prendre en compte les points suivants : 

  • Le montant pour financer l’achat immobilier.
  • Sa capacité d’emprunt.
  • Son taux d’endettement.
  • Le profil d’emprunteur exigé par la banque.
  • Sa situation personnelle et professionnelle.

Il est important en effet de se préparer financièrement mais aussi mentalement dans ce projet d’acquisition d’un bien immobilier. S’il s’agit d’un premier achat d’un bien immobilier, il est indispensable de faire une mise au point de son projet et de ne rien laisser au hasard. 

Il faut aussi prendre en compte les diverses possibilités de financement :

  • Prêt immobilier.
  • Rachat de crédits.
  • Aides financières.

Mais on peut aussi opter pour un achat beaucoup plus aisé d’un bien immobilier. Dans ce cas, voici les options : 

  • Financer son achat immobilier grâce au crowdfunding immobilier.
  • Financer son achat immobilier grâce au SCI.
  • Financer son achat immobilier grâce au principe de viager.

Ainsi, nombreuses sont les possibilités de financement. Il faut juste choisir celle qui correspond à sa situation. 

Financer l’achat immobilier grâce aux offres bancaires

Les offres bancaires sont des moyens classiques pour financer son achat immobilier. En effet, lorsqu’on souhaite acheter un bien immobilier, la meilleure solution de financement est le prêt immobilier

Obtenir un prêt immobilier est indispensable puisqu’il peut suffire à couvrir la totalité des coûts. Avec un prêt immobilier, il est plus simple d’acheter un bien immobilier. Mais il n’y a pas que le crédit immobilier. On peut aussi se tourner vers : 

  • Rachat de prêts.
  • Prêt à taux zéro.

Le rachat de crédit est considéré comme un moyen intéressant pour obtenir un prêt immobilier, ou plus précisément, la renégociation de taux. Mais si on désire obtenir un meilleur financement de son nouveau bien immobilier, il faut mettre toutes les chances de son côté. Dans ce cas, on n’a que deux options : 

  • emprunter sans apport.
  • Emprunter avec apport.

Il est possible d’obtenir un prêt immobilier sans apport personnel, cependant, les conditions d’offre ne seront pas flexibles ni attractives. Il est important en effet d’avoir une épargne bien solide pour obtenir une bonne condition d’offre de prêt. 

Les autres solutions pour financer l’achat immobilier

Pour financer son achat immobilier, il existe d’autres solutions comme : 

  • Les aides financières.
  • Les capitaux propres.
  • Le prêt hypothécaire.
  • L’achat en viager.

Les aides financières sont aussi intéressantes car les taux sont soit nuls, soit préférentiels. Cela va donc faciliter le financement de son projet immobilier ainsi que le remboursement d’une partie du capital d’emprunt. En plus du prêt à taux zéro qui permet l’acquisition d’un bien neuf ou d’un bien ancien rénové, il existe d’autres aides financières telles que : 

  • Prêt Social Location Accession.
  • Caisse d’Allocation Familiale.
  • Prêt Conventionné.
  • Prêt Aidé d’Accession à la propriété.
  • Prêt d’Accession Sociale.

Il est aussi conseillé d’ouvrir un PEL ou Plan d’Epargne Logement ainsi qu’au Prêt à 1% logement. Ces aides financières permettent d’accéder plus facilement à une nouvelle maison. Mais il faut aussi y mettre du sien pour réaliser ce projet d’acquisition. Il est donc recommandé de faire des économies sous forme d’épargne. De cette façon, les établissements financiers accordent plus facilement un montant qui saura couvrir l’ensemble des coûts pour l’achat immobilier

Dans le même genre : “Comment le banquier analyse votre demande de crédit immobilier ?

faire un bon investissement locatif

Comment faire un bon investissement locatif à Montpellier ?

Pour beaucoup de personnes, l’investissement locatif est le moyen privilégié de se constituer un patrimoine. Cela consiste tout simplement à acquérir un bien immobilier et à le mettre en location par la suite afin de générer des revenus complémentaires de manière permanente.

L’intérêt d’une telle démarche réside dans le fait que la demande d’immobilier locatif est très présente en France. Cette demande est stimulée par la croissance démographique que connaît le pays, mais aussi par les spécificités de certaines régions qui attirent de nouveaux résidents pour une période déterminée (étudiants universitaires, professionnels intermittents ou en formation…).

Bien sûr, comme pour tout projet, la réussite d’un investissement locatif nécessite un certain nombre d’étapes. Découvrons-les ensemble.

#1 Acheter à un bon prix

L’avantage de l’investissement locatif est que vous pouvez commencer à générer des bénéfices dès l’achat de votre propriété. Mais avant cela, il vous faudra trouver un propriétaire désireux de vendre son bien. Cela vous permettra de raccourcir votre temps de recherche, mais surtout de négocier un bon prix de vente, puisque vous êtes en position de force.

Par ailleurs, si nous vous conseillons d’acheter votre bien au meilleur prix possible, c’est parce que vous devrez vous projeter dans l’avenir. En effet, bien qu’il soit connu pour sa stabilité, le secteur immobilier peut connaître de légères fluctuations de prix. Ainsi, vous n’êtes pas toujours assuré de pouvoir louer ou revendre votre bien à un montant suffisant pour réaliser un bénéfice.

L’équation est simple. Plus votre bien est cher, plus vous devrez le louer au prix fort dans l’espoir de réaliser un bénéfice. Cela minimise bien sûr vos chances de trouver des locataires ou des personnes susceptibles de le reprendre.

Pour réaliser un investissement locatif à Montpellier, vous pouvez par exemple chercher un appartement dans le quartier de l’Ecusson. Considéré comme le centre historique de la ville, ce quartier comprend des biens qui nécessitent quelques rénovations. Leurs propriétaires sont donc plus ouverts à la négociation.

#2 Choisir le bon quartier

En plus de vous permettre de générer des revenus complémentaires, l’investissement locatif peut vous faire bénéficier de plusieurs aides fiscales très avantageuses, à condition bien sûr que votre logement soit situé dans une zone qui y est éligible. Prenons l’exemple de la ville de Montpellier. Celle-ci est considérée comme une zone « Pinel ».

Cela signifie qu’après l’achat de votre logement, tant que vous le louez pendant une période comprise entre 6 et 12 ans, vous avez droit à une réduction d’impôt qui peut atteindre 21% du montant total de votre investissement. Dans un quartier comme l’Ecusson où les logements sont plutôt anciens, vous pouvez également bénéficier du dispositif Malraux qui vous offre une réduction d’impôt de 11%.

De surcroît, si vous louez votre logement meublé pendant une période de 9 ans, vous devenez éligible à la loi Censi-Bouvard qui vous accorde une déduction fiscale de 11%.

#3 Faire des recherches

Que ce soit dans le cadre d’un investissement locatif ou à d’autres fins, l’achat d’un bien immobilier est un projet de vie qui ne doit jamais être fait de manière hasardeuse. Ainsi, avant de faire le premier pas, il vous faut analyser vos capacités d’investissement (budget) et rechercher de manière très précise le logement qui correspond à vos aspirations. Cette recherche peut se faire de différentes manières :

#1 Internet

Sur le web, il existe différentes plateformes d’annonces pour l’achat/la vente de biens et de services. Certaines sont même exclusivement dédiées au secteur de l’immobilier. Utilisez-les pour établir une liste de propriétés à vendre qui pourraient vous intéresser. Contactez ensuite leurs propriétaires pour organiser une visite et tenter de négocier le prix d’achat.

#2 Agence immobilière

Si vous manquez de temps ou de connaissances dans le domaine de l’immobilier, le recours à une agence immobilière peut grandement vous aider. En vous faisant accompagner par des professionnels, vous augmentez considérablement vos chances de trouver un bien qui répond à vos critères de sélection. Moyennant des frais, l’agence vous mettra en contact avec plusieurs propriétaires de biens à vendre, vous offrant ainsi un large éventail de choix.

#3 Le bouche à oreille

Le bouche à oreille est une technique qui fonctionne également très bien. Il suffit d’interroger son entourage sur les offres immobilières pour être guidé vers des pistes qui peuvent être intéressantes.

Lire aussi : “Nos conseils pour acheter des murs commerciaux

Comment faire racheter son crédit quand on est salarié CDI ou CDD

Comment faire racheter son crédit quand on est salarié CDI ou CDD ?

Vous êtes salarié en CDD ou en CDI, et vous avez actuellement un ou plusieurs crédits que vous souhaitez faire racheter par une banque ? Vous souhaitez ainsi bénéficier de conditions de remboursement plus souples ? C’est tout à fait possible, à condition de s’y prendre de la bonne façon.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le regroupement et le rachat de crédit quand on est salarié.

Qu’est-ce que le rachat de crédit et pourquoi opter pour celui-ci ?

Il faut savoir que la situation financière du salarié est amenée à évoluer tout au long de sa carrière. En effet, si le fonctionnaire peut anticiper la progression de son salaire, ce n’est pas le cas de l’employé dans le privé qui, lui, pourrait voir sa paie baisser. S’il a souscrit plusieurs crédits, le salarié risquerait de ne plus pouvoir les rembourser.

De même, quand on est en CDD, il est possible que son contrat ne soit pas reconduit en CDI, et que l’on se retrouve donc avec une baisse de revenus. Le problème est le suivant : lorsque l’on a souscrit plusieurs crédits différents, il est souvent très difficile de renégocier les modalités de chacun d’eux.

Dans ce cas, opter pour un rachat de crédits est la solution idéale. Cette solution consiste à faire regrouper tous ses crédits par sa banque, ou plus souvent à faire racheter les prêts par une banque tierce, afin de pouvoir rembourser le crédit en une seule fois auprès de ce nouvel établissement.

De cette façon, il est bien plus facile de renégocier les termes du contrat, que ce soit concernant la durée du remboursement, les taux d’intérêt ou même l’assurance emprunteur. Qui plus est, notez que les taux du marché sont actuellement à un seuil exceptionnellement bas. Faire racheter votre crédit vous permettra donc de profiter de cette baisse historique.

Comment faire racheter ses crédits quand on est salarié en CDD ?

Quand on est salarié en CDD, il est plus difficile d’obtenir un crédit et, par conséquent, de faire racheter ses prêts par une autre banque. En effet, les établissements financiers recherchent principalement des clients ayant une situation professionnelle stable et des revenus garantis.

Aussi, afin de convaincre une banque de racheter vos prêts, il conviendra de vous constituer un dossier pertinent. Celui-ci devra notamment prouver vos capacités de remboursement, mais également votre bonne gestion financière et la stabilité de votre métier.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’idéal consiste à recourir à un organisme spécialisé tel que Crédiliss, organisme de rachat de crédit à Toulon. Grâce à leur réseau de partenaire, ces experts seront en mesure de vous proposer différentes offres de financement et de faciliter fortement votre projet.

Comment procéder à un rachat de crédits quand on est en CDI ?

Demander un rachat de crédits quand on est en CDI est plus simple que lorsque l’on est en CDD. En effet, les salariés en CDI correspondent au profil idéal que les banques recherchent. Ceci dit, si vous n’avez pas l’habitude de ce type de démarches, il peut être judicieux de vous faire aider par un professionnel afin d’y parvenir plus facilement.

Pour en savoir davantage sur le regroupement et le rachat de prêts, cliquez sur le lien suivant : https://www.challenges.fr/vie-pratique/racheter-de-credit-une-operation-gagnante_690978

Lire aussi : “Comment le banquier analyse votre demande de crédit immobilier ?